Les cévennes

15th Déc 2016
camping-lac-cevennes.com

Les Cévennes – Ardèche – Lozère – Gard

Les Cévennes, c’est le nom donné à une chaîne de montagne, faisant partie intégrante du massif central couvrant un immense territoire (2700 km2) préservé et sauvage. Elle concerne les départements de l’Ardèche, de la Lozère, du Gard.

Votre camping le lac à Villefort est un camping des Cévennes.

Les Cévennes se partagent en quatre territoires distincts: les vallées cévenoles, le massif de l’Aigoual, le mont Lozère et le causse Méjean avec les gorges du Tarn et de la Jonte. Paysages de moyenne montagne, c’est la destination rêvée pour les amoureux de la nature sauvage.

On y trouve une diversité de milieux naturels propres à enchanter le visiteur: les milieux rocheux ou buissonnants, les milieux tourbeux ou herbacés, les milieux aquatiques ou encore les magnifiques forêts. Il y en a pour tous les gouts, toutes les activités. Les couleurssomptueuses se déclinent en une myriade de nuances.

camping-lac-cevennes-com

C’est au regard de cette immense richesse qu’il fallait protéger que fut créé le Parc national des Cévennes. Son rôle est de protéger et préserver la faune, la flore, les milieux naturels et de maintenir et d’aménager les bâtis de l’architecture rurale et pastorale traditionnelle mais aussi du passé minier de la région. Les cévénoles ont su profiter des matériaux que leur offrait leur territoire pour construire leurs maison: le calcaire, le schiste ou le granit. Ils ont élevé avec courage et détermination des maisons qui devaient être solides, prêtes à rester debout face aux contraintes du climat et fonctionnelle pour abriter tout ce qui pouvait servir à l’exploitation de leurs terres. Aujourd’hui, elles font partie du paysage et de la mémoire des hommes de cette région austère.

Les Cévennes forment une mosaïque très contrastée de multiples paysages, évoluant au fil du temps selon des éléments géologiques, physiques et culturels variés. Ses paysages et ses milieux naturels sont d’une incomparable richesse.

Les vallées cévenoles

camping-lac-cevennes

Principalement composées de schistes, elles se déclinent en trois vallées: la vallée Borgne, La vallée Française et la vallée Longue. Le paysage principal offre au regard des sommets dénudés auxquels succèdent des vallées encaissées aménagée par la main de l’homme qui a bâti au fil du temps des terrasses et des murets de pierre. C’est là que règne les forêts de chênes verts et de chataîgniers dont l’exploitation apporte aux cévenols un débouché économique. Les troupeaux de chèvres, reines de ce royaume austère, offre également leur lait que les paysans transforment en fromages réputés comme le pélardon.

Le massif de l’Aigoual

Anciennement territoire désolé, il est aujourd’hui en grande partie recouvert de forêt dense grâce à un programme de reboisement réalisé au XIXe siècle. Ses paysages sont très contrastés, ponctués de roches granitiques érodées par les vents atlantiques d’une part et d’autre part, sur le versant méditerranéen il se compose de pentes vertigineuses. Ces terres sauvages inhospitalière subissent des vents violents, de fréquentes chutes de pluie ou de neige et des brouillards intenses…Pourtant, les brebis se sont acclimatées et la transhumance emprunte le chemin des sommets depuis toujours. Dans ces montagnes sont cultivées le fameux oignon doux des Cévennes grâce aux cultures en terrasse. Lors d’une randonnée vous pourrez apercevoir entre autres, des mouflons, des pics noirs ou encore une chouette de Tengmalm, animaux emblématiques de ce territoire.

Enfin, l’escalade du mont Aigoual vous permettra de voir de près l’observatoire météorologique qui domine les montagnes de ses 1567 mètres d’altitude…Une belle balade en perspective.

Le mont Lozère

Le mont Lozère offre des étendues herbeuses et des landes de genêts parsemées de forêts, et ponctuées de rochers granitiques qui semblent être tombées là comme des météorites…Le Tarn et le Lot y prennent leur source, dévalant les pentes pour rejoindre l’Atlantique. Partout la terre est arrosée d’eau,   torrents et cascades se succèdent. Mais là aussi le climat est rude: les étés restent frais et les hivers sont rigoureux. Là encore les brebis sont présentes rejointes par des troupeaux de bovins, notamment les vaches de l’Aubrac. Dans les forêts, des sangliers, des cerfs et des chevreuils cohabitent tandis que le ciel se fend d’un vol de grand tétras, réintroduit depuis quelques années.

Les causses Méjean

Haut plateau calcaire creusé depuis des millénaires au hasard des écoulements, les causses de Méjean offre un paysage mystérieux, planté de sculptures originales fabriquées par la nature. Ces grandes étendues buissonnantes et déboisées sont marquées par le manque d’eau. Les maisons caussenardes sont conçues avec un toit capable de recueillir dans des citernes l’eau de pluie. Et dans les prés, les lavognes, mares aménagées grâce à des dépressions naturelles, permettent aux moutons de s’abreuver.
À l’extrémité de ce plateau austère, l’eau reprend ses droits et les rivières du Tarn et de la Jonte s’écoulent au plus profond des gorges portant leur nom. Les falaises abritent notamment des vautours. Dans les méandres, venez visiter les villages nichés au creux des gorges, c’est un spectacle admirable.

Partez à l’aventure sur les sentiers de randonnée des Cévennes comme le précurseur du tourisme moderne Robert Louis Stevenson qui en 1878, à pied, sillonna la région avec son âne pour profiter pleinement de cet admirable pays qui a su garder toute son authenticité. Choisissez les Cévennes pour des vacances en pleine nature.

Réservez votre chalet de montagne à Villefort